Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les voyages d'Anaïs

Les voyages d'Anaïs

Retour sur tous mes petits voyages et surtout mes astuces et mes bons plans !

Une journée à la plage !

Une journée à la plage !

Une journée à la plage !

Il était impensable pour nous d'aller en Floride sans faire une plage ! De nombreux choix s'offrent à vous puisque Orlando se trouve au milieu de la petite pointe, vous pouvez choisir donc des plages du côté de l'océan Atlantique (moins loin, eau plus fraîche et plus agitée), ou du côté du Golf du Mexique (eau plus chaude, plus calme et sable plus blanc). 

Nous avons choisi d'aller voir du côté du Golf du Mexique, et d'après de nombreux articles sur internet, nous sommes aller sur la plage du Fort de Soto, parce que plus sauvage. C'est en fait une petite île reliée à la ville de St Petersburg par des ponts. L'île est un parc protégé avec des nombreux espaces : des coins de végétation intense, des parkings, des aires de jeux et picnic, une boutique et tout le long des plages de sables à perte de vue ! 

Il est vrai que nous avions un peu peur pour y aller puisque il fallait prendre des itinéraires sans autoroute : aux Etats-Unis, la majorité des autoroutes nécessites un badge, soit il faut l'acheter au préalable pour 15$ en mettant la plaque d'immatriculation de la voiture, soit la société de location de voiture vous le loue pour une somme souvent abusive (50$ par semaine pour nous !). Alors nous devions absolument éviter les autoroutes, si vous prenez l'autoroute sans badge le péage envoi directement une amende supplémentaires à votre prestataire de voiture qui vous la refacture évidement avec le prix du badge en supplément...  

Bref ! Nous avons facilement trouvé un trajet gratuit équivalent à une autoroute (Interstate 4) sans péage ! Nous avons fait le trajet en 2h environ. La nationale finit par un tout petit tronçon d'autoroute obligatoire, mais heureusement on peut payer en espèce : 1$.  

Ce péage dessert St Petersburg, on traverse de superbes avenues bordées de maison chics, pour finalement arriver à l'entrée du parc. Un gardien vous demande alors 5$ / voiture pour pouvoir aller sur l'île et se garer devant les plages ! 

Après avoir fait un rapide tour de l'île en voiture, nous avons décidé de nous arrêter sur les plage du côté du Golf du Mexique. 

Il est vrai que nous avons découvert de superbes paysages, même si le temps était un peu couvert, la température extérieur était de 30° environ, et l'eau devait bien être à 26/27°... Nous n'avons pas hésité une seconde à nous baigner !

 

Ce sont de vastes plages de sable blanc et très fin, certaines parties sont surveillés par des lifeguarde, d'autres sont un peu plus "sauvages". Nous avons choisis de nous éloigner un peu pour être plus tranquille et profiter du côté sauvage de la plage, que nous n'avons pas en France !

Les plages sont fabuleuses et méritent vraiment le déplacement ! On peut aller très loin dans la mer en ayant toujours pieds ! Et je vous conseille d'amener ou d'acheter des masques puisque la diversité animales sous-marine est superbe ! Nous avons vu de magnifiques poissons, mais aussi plusieurs espèces d'étoiles de mer... Et sur terre, des milliers de petits crabes, des oiseaux de toute sorte, l'île met également en garde les visiteurs sur les possibles rencontres avec des tortues de mer, des dauphins... Qu'il ne faut évidement ni toucher ni déranger. 

Alors, n'hésitez pas à aller un peu plus loin, plutôt que le côté Atlantique, pour avoir une eau turquoise et chaudes et des plages sauvages et tranquilles... 

Ici l'article sur notre début de voyage

Ici l'article sur l’hôtel que nous avons choisi 

Ici le shopping à Orlando 

Ici le parc DisneyWorld Magic Kingdom

Ici les parcs Universal Studio

Ici la ville d'Orlando

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Z
La baie de Floride… il serait effectivement dommage de ne pas y faire un tour si on se trouve dans les environs. Durant notre voyage, nous nous sommes rendues sur place, mais sans plus parce que nous n’avions pas suffisamment de temps pour y rester.
Répondre